February 20, 2024
La France envisage-t-elle de faciliter l’obtention de visas pour les Algériens ?








Une information faisant état de l’intention des autorités françaises de faciliter l’obtention de visas touristiques pour les Algériens a été diffusée sur les réseaux sociaux et relayée par plusieurs médias nationaux ces derniers jours. Selon ces médias, la France compte faciliter l’entrée des ressortissants de cinq pays qui sont, en plus de l’Algérie, la Russie, la Chine, le Maroc et l’Inde.
Qu’en est-il réellement ?
Cette information est partie d’une question écrite adressée, fin septembre 2018, par la sénatrice de Paris, Catherine Dumas au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian et dans laquelle elle l’interroge sur l’impact de l’octroi des visas sur l’attractivité du tourisme en France.

La question de la sénatrice, publiée sur le site du Sénat français, est surtout motivée par son inquiétude quant au « processus engagé de réduction des effectifs consulaires » et son impact sur l’efficacité des services consulaires français dans la délivrance de visas touristiques. Mme Dumas a souligné « le lien entre la capacité de délivrer un visa touristique dans un délai restreint et le nombre annuel de visiteurs à destination de la France », notamment en Inde et en Chine, « deux pays dont la préférence pour la destination touristique France constitue des volumes de nuitées potentiels considérables ».
Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a répondu à Mme Dumas le 25 octobre et dans sa réponse, il n’est fait référence à l’Algérie qu’une seule fois. Notre pays est mentionné uniquement comme étant l’un des principaux où se concentre l’activité visa de la France. « Les services consulaires ont traité 4,01 millions de dossiers de demande de visa l’an dernier, soit une augmentation de 12,4 % par rapport à 2016. Cette hausse s’explique par la hausse de la fréquentation touristique. 60 % de notre activité visa se concentre dans cinq pays : Chine, Algérie, Maroc, Russie et Inde », a indiqué le ministre français.
Dans la suite de sa réponse, Jean-Yves Le Drian a détaillé les mesures prises par son ministère pour améliorer l’attractivité de la France « tout en luttant efficacement contre le risque migratoire et sécuritaire ».
Parmi les mesures évoquées par le ministre, la mise en service du portail France-visas, l’instauration de la demande en ligne et la communication de la liste de pièces à fournir ou encore, l’externalisation de la collecte des demandes de visas. Ces mesures ne concernent pas exclusivement l’Algérie. Elles sont entrées en vigueur en Algérie depuis plusieurs mois et n’ont en rien facilité l’obtention de visas par les Algériens.

Au final, aucune mesure particulière pour la facilitation de l’obtention de visas touristiques (ou autres) pour les Algériens n’a été annoncée par les autorités françaises. Bien au contraire : les conditions d’octroi des visas aux Algériens ont été durcies ces derniers mois. Et rien n’indique qu’on se dirige vers leur assouplissement.











 savoir si vous êtes admissible à immigrer au Canada ou non, cliquez ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *